Activités

Le pacifisme qui a suivi la Seconde Guerre mondiale n’a pas tant servi à faire disparaître la guerre qu’à discréditer la doctrine de la guerre juste. Les nouvelles formes de guerre, fréquemment irrégulières et unilatérales du fait du terrorisme, mettent quant à elles en évidence les faiblesses de l'État moderne, décuplées en sa phase dissolutoire contemporaine.

Des réunions se tiendront à Mexico City, Bogota, Madrid, Lyon et Paris.